APNM-Marine Rencontre La présidente de la Commission de défense nationale et des Forces Armées en terre Gardoise

Le 21 Janvier 2022, Mme Françoise Dumas, présidente de la Commission de défense nationale et des Forces Armées et députée de la 1ère circonscription du Gard a reçu à sa permanence Nîmoise notre association, APNM-Marine.

Lors de cette entrevue, de nombreux sujets et inquiétudes ont été évoqués en particulier celui de la privatisation des lignes de la SNCF qui est un sujet d’inquiétude grandissante de la communauté militaire. Comme nous l’avions écrit dans un article, l’absence d’accord entre le Ministère et les entreprises ferroviaires privées (Transdev, Railcoop, Trenenitalia, Le train) pose la question du « quart de place » sur ces lignes et une question plus générale sur la mobilité du militaire. Vous retrouvez notre article sur le sujet ici : privatisation-des-lignes-SNCF

APNM-Marine a évoqué le rapport sur les APNM, qui aurait dû être diffusé début 2017, et dont les APNM, pourtant auditionnées, n’ont pas été destinataires malgré de nombreuses demandes. APNM-Marine a souligné qu’une question parlementaire venait d’être posée à cette fin par Monsieur le député Jean-Charles Larsonneur (question assemblée nationale 42657). A ce jour, madame la Ministre des Armées n’a pas répondu à cette question.

Mme Dumas a souligné l’importance de la mixité dans les armées et s’est félicitée des efforts réalisés par la Marine Nationale.

APNM-Marine a également évoqué le sujet du devenir du Val de Grâce et du Cercle Nationale des Armées (CNA). Il est à regretter que malgré les courriers des APNM sur le sujet, il ait fallu attendre qu’une question parlementaire soit posée pour apprendre de la MINARM qu’il n’y aurait pas de logements militaires au Val de Grâce. APNM-Marine souhaite être consultée sur le projet Ambition Logement comme proposé par madame la députée Bono-Vandorme dans son rapport sur la loi de finances pour 2022 (n°4482) dans l’annexe n°13.

APNM-Marine demande également de pouvoir être représenté à la caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS), à l’institution de gestion sociale des armées (IGESA), au conseil central de l’action sociale, à la commission interarmées de la prévention, ou encore l’établissement public de fonds de prévoyance militaire et aéronautique (EPFEP) où des membres du CSFM sont au conseil d’administration.

A noter que dans le cadre du projet ambition logement, l’EPFP a voté l’augmentation de 100 millions d’euros du plafond maximal de financement dévolus à la mission logements des militaires. APNM-Marine a alerté Madame la députée sur le fait que ce sont les militaires qui financent le programme et non les budgets du ministère des armées, comme il y a quelques années lors de la mise en place du plan famille où l’EPEFP a débloqué des fonds afin de permettre la réalisation du plan famille avec les cotisations faites par les militaires.

APNM-Marine remercie vivement Mme la députée Françoise Dumas, présidente de la commission de défense nationale et des Forces Armées de cet entretien en terre Gardoise où nous avons eu l’occasion de nous exprimer, devant des élus de la Nation, sur des projets que porte notre association (Val de Grace, Compte Épargne Permissions Monétisé, Cercle nationale des Armées), mais également de sujet d’inquiétude sur la privatisation des lignes de la SNCF et la mise en place de l’ISAO, la PCRM et de l’IGAR (volet 2023 qui sera présenté à l’Assemblée Nationale avant les élections) dans le cadre de la Nouvelle Politique de Rémunération du militaire.

APNM-Marine reste vigilant sur ces sujets et ne manquera pas d’alerter les élus de la République afin de défendre la condition des marins.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :