Être quartier-maître ou matelot, c’est aussi s’intéresser à son futur

matelot
Et ton avis nous intéresse !

Aujourd’hui, tu viens de t’engager, tu ne sais pas ce que l’avenir te réserve, peut-être hésites-tu sur ta future spécialité ? Si l’on te parle de CFMM (Conseil de la Fonction Militaire Marine) tu ne sais pas ce que c’est, ni même une CPU (Comité Participative d’Unité) ? Ou bien ayant quelques années de marine, une ou deux affectations derrière toi, ces mots te parlent mais sans plus.

Alors une APNM (Association Professionnel Nationale de Militaires) ?!

Qu’est-ce que c’est : en quelques mots succincts, c’est une association type loi 1901, permettant le regroupement des personnels de tout grade, afin de réfléchir sur les différentes évolutions possibles de la condition militaire.

Quelque soit ton expérience, les avis de tous, du matelot aux étoilés sont importants. L’APNM est présente pour défendre tous les sujets relatifs à la condition militaire tels que notre solde, les aides sociales et culturelles, l’environnement professionnel, le soutien de nos malades ou blessés, ou encore nos conditions de départ de la marine…

Ce que nous souhaitons te faire comprendre, sans te vendre du rêve, c’est qu’aujourd’hui l’avenir de la marine c’est nous, et c’est à nous de contribuer à la faire évoluer avec le temps, et même si tu n’imagines pas encore faire carrière dans l’institution, essaye de t’engager au profit des autres…

Ce n’est pas parce que nous sommes « seulement » Équipages que nous ne sommes pas entendus. Peut-être que tu as pu rencontrer ou tu rencontreras un supérieur/des camarades qui ne t’écoutent pas, qui ne font pas évoluer les situations mais d’autres marins sont là pour ça. Ils t’aideront, et nous, nous sommes là pour t’aider ! En tant qu’Équipage ton avis est fort attendu et apprécié des hautes autorités. Pour cela tu as plusieurs biais, être représentant de catégorie, faire partie des comités sociaux, des conseils d’administration des cercles et foyers, du CFMM, ou/et adhérer à une APNM.

Avec l’APNM, tu n’imagines même pas tout ce que tu pourras apprendre de la part de tous les adhérents, nous venons de tous horizons, avec chacun notre expérience à apporter et à partager. C’est très gratifiant.

S’engager dans une APNM c’est avoir des épaules sur qui compter pour répondre à certaines de nos questions, et aussi pour en apporter des nouvelles, nous faire entendre. Un exemple, aujourd’hui la pension immédiate est à 19,5 ans. D’ici qu’on arrive à 15 ans de marine, il va y en avoir des nouveaux textes… peut-être que grâce aux APNM et l’atout qu’elles ont de pouvoir s’exprimer librement vers l’extérieur (médias, internet…), ça nous éviterait de passer à 21 ans ?

Nous, nous avons adhéré, nous avons choisi de nous investir pour chacun d’entre nous, nous  adorons ça et nous voulons te montrer qu’il est possible de faire évoluer les choses dans le bon sens ! Tu pourras t’impliquer plus ou moins suivant tes envies, avoir un rôle, mais déjà, nous soutenir en nous rejoignant. N’hésite pas à prendre contact, nous poser des questions, on te répondra avec plaisir. Ne dis plus « ça ne changera rien de parler et d’essayer de faire évoluer les choses » car aujourd’hui ça a changé, c’est la nouvelle marine, elle sait aussi évoluer avec son temps.

Aujourd’hui trop peu d’entre nous connait l’existence de tout ça.  C’est à nous et toi de le faire connaître, il faut des volontaires.  Soyons ensemble acteurs de votre carrière et des conditions de son déroulement.

fanny

Nous avons écrit cette article, mais qui sommes-nous  ?

Le Quartier-Maître de première classe Fanny est entrée dans la marine en 2010 par la voie de l’école des mousses, elle a choisie comme spécialité maintenance aéronautique. Affectée à la 22S dans un premier temps, puis sur la BAN Lanvéoc-Poulmic où depuis septembre 2015, elle est représentante des quartiers-maîtres et matelots. Ce qui lui a permis de découvrir la condition de vie des militaires, d’être présente au CFMM, au comité social de Brest et au CCAS. Aujourd’hui, elle souhaite changer de spécialité et attend d’être sélectionner au BAT GESTRH.

Persuadée qu’il est possible de faire évoluer la condition de vie des marins, la suite logique de sa pensée a été de rejoindre APNM-Marine pour participer à son développement en représentant les équipages de la marine.

 

Le Quartier-Maître de première classe Aurélia est entré dans la Marine en 2009 en tant que volontaire, après une belle expérience en tant que réserviste.  Après trois belles années embarquées sur le PSP ARAGO en tant que manœuvrier, elle décide de s’orienter vers une spécialité de bureautique et accède au cours de Mobureau. A l’issu de ce cours, elle est affectée sur le Porte avions CDG. Désignée Outremer en 2013, elle passe trois ans au soleil en Martinique. De retour des Îles,  elle est mutée sur la base navale de Brest en attendant de pouvoir partir au BAT Comlog en janvier 2017.

Membre du CFMM depuis 2012, elle veut continuer à s’investir dans la concertation. Son adhésion récente à APNM-Marine en est la suite logique. Cela la conforte dans son idée de vouloir faire évoluer les choses aux côtés de marins de tout grade.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Naumachiae dit :

    Perso, j’aime beaucoup : pêchues les QMM d’APNM-Marine, GG !

  2. Sophie Jezequel dit :

    Elles ont de la volonté ….et je suis particulièrement fière de l’une d’entre elles 2….De Fanny …je suis sa maman .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *