Audition d’APNM-Marine par le Haut Comité d’Évaluation de la Condition Militaire

Le 29 Septembre dernier, APNM-Marine a rencontré le HCECM lors de leur rendez-vous annuel pour parler condition militaire. Les échanges sont toujours particulièrement intéressants, les membres du Haut-comité démontrant un réel intérêt pour l’avis des APNM mais aussi sur leur développement. Nous avons dressé un bilan de l’année écoulée et donné notre vision des évolutions nécessaires à travers l’évocation des différents travaux de l’année :

· Projet Val de Grâce
· Compte Épargne Permission Monétisé (CEPM)
· Création d’un groupe de contact avec les membres du CSFM
· Étude d’impact de l’indemnité de mobilité géographique du militaire (IMGM)
· Étude d’impact de l’Indemnité de Garnison (IGAR)
· Étude sur la distribution des PLS dans la Marine Nationale et ses conséquences sur la fidélisation

APNM-Marine a avancé sur les projets évoqués, l’année dernière lors de notre précédente audition comme le projet Compte Épargne Permission Monétisé qui réduirait la disparité de gestion entre civils et militaires d’un même ministère et qui reste un sujet de grand intérêt pour les marins et plus largement pour toute la communauté militaire. Pour les projets plus complexes, le plus difficile pour une APNM est de trouver des interlocuteurs de bon niveau. Sur un projet comme le Val de Grâce – qui serait une formidable opportunité de régler une bonne fois pour toutes les problématiques de logement des familles et des célibataires géographiques en région parisienne (ou d’ailleurs, le prix des logements continue de flamber), les APNM ont eu plus d’écoute à l’assemblée nationale ou dans le secteur privé que dans notre ministère où nos courriers sont restés lettres mortes.

Mais aujourd’hui et encore plus demain, le sujet majeur de préoccupation des marins reste leur pouvoir d’achat. La reprise de l’inflation et l’augmentation du prix des matières premières risquent de catalyser ces préoccupations. Deux réformes en cours qui auraient dû les rassurer sont au final des sujets d’inquiétude : la nouvelle politique de rémunération (NPRM) et le dossier des retraites.

Enfin, la discussion a porté sur la problématique de la mobilité, futur sujet d’étude du Haut-comité. APNM-Marine a réaffirmé sa demande de son entière implication dans le cadre des travaux qui seront menés sur ce thème d’importance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :