Le tirage au sort des 130 nouveaux membres du CFMM a eu lieu le 19 septembre 2016

cfmm2

Convaincus de la complémentarité nécessaire des actions des CFM (remontée d’informations, débats, positionnement de la communauté militaire…) et des APNM (capacité juridique et d’expression vers le monde extérieur, médias, collectivités territoriales, représentation nationale…), APNM-Marine avait vivement encouragé ses membres à se porter volontaire pour le tirage au sort des nouveaux membres du CFMM (conseil de la fonction militaire marine). Elle a été entendue.

Les futurs membres du CSFM, qui seront quasi exclusivement élus parmi les membres des CFM dans l’attente de la montée en puissance des APNM, vont devenir de fait les principaux acteurs de la concertation, en pouvant s’investir à plein temps au sein de ces nouvelles organisations du dialogue interne.

Nous avions donc collectivement le devoir de porter une attention particulière aux opérations de tirage au sort. Il nous semblait essentiel que le processus de tirage au sort soit lui-même incontestablement clair et transparent, alors même que le recours à un logiciel de traitement de données immatérielles au sein d’une « boite noire » rend cet impératif de transparence plus difficile à prouver.

Grâce à l’intervention d’APNM-Marine qui a officiellement appelé la vigilance de la commission de contrôle des opérations de tirage au sort, son président, le conseiller d’Etat Yves Gounin a diligenté une mission de contrôle de l’intégrité du logiciel utilisé par des spécialistes du laboratoire d’analyse des logiciels sécurisés de la DGA/MI (maîtrise de l’information). Cela a permis de proposer quelques améliorations du logiciel, mais surtout des points de vérification de la procédure permettant de garantir l’intégrité du tirage au sort.

Nous regrettons néanmoins que la réglementation en vigueur n’ait pas permis, sans réelle justification, que ce tirage au sort soit public, alors que la moindre suspicion d’opacité peut naturellement nuire à la nécessaire incontestabilité des résultats. Après avoir si longtemps été affublée de « grande muette », nos institutions militaires ne devraient vraiment pas prendre le moindre risque de pouvoir être qualifiée à présent de « grande ténébreuse ».

Nous sommes particulièrement satisfaits de pouvoir constater qu’un bon nombre de nouveaux membres du CFMM avaient déjà adhéré à APNM-Marine, et nous invitons naturellement tous ceux qui le souhaiteraient à renforcer par leur adhésion l’action du CFMM en participant à la nécessaire montée en puissance des APNM (rappelons qu’il est parfaitement possible d’adhérer à plusieurs APNM comme certains commissaires ont pu le faire par attachement à leur ancrage d’armée d’origine).

C’est bien le rôle des concertants de s’impliquer et d’utiliser les outils nécessaires à l’efficacité de leur action.
APNM-Marine s’est mis au service de cette évolution du dialogue interne et souhaite un excellent mandat à l’ensemble des nouveaux membres du CFMM.

(nota : la liste des 130 nouveaux membres du CFMM et disponible sur le site RH de l’Intradef – l’élection des membres du CSFM et des titulaires se déroulera le 20 octobre prochain à Saint Mandrier).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *