Montée en puissance des APNM : la marine maintient le cap !

dpmm2

Suite aux prises de fonction du nouveau chef d’état-major (CEMM) et du nouveau directeur du personnel militaire (DPMM), c’était l’occasion pour APNM-Marine de solliciter un entretien auprès du vice-amiral d’escadre Jean-Baptiste Dupuy, qui a accepté de nous recevoir le mercredi 5 octobre avec le capitaine de vaisseau Jean-Marc Le Quilliec, chargé du dialogue interne.

Nous souhaitions rappeler la spécificité de l’ancrage résolument marine de notre APNM et suivre l’évolution du positionnement de nos chefs quant à l’essor des APNM. L’échange s’est inscrit dans la continuité des entretiens que nous avions initiés avec son prédécesseur, aujourd’hui CEMM, l’amiral Christophe Prazcuk.

Cet entretien a permis de nous assurer de l’attachement renouvelé de la Marine à soutenir le développement des APNM et à encourager nos marins à s’approprier leur essor.

Cependant, dans un contexte de consolidation des textes de référence (tous les arrêtés relatifs aux APNM ne sont pas encore parus) et de transition dans l’attente de la représentativité des APNM, le souci légitime est pour la marine de préserver une nécessaire neutralité entre toutes les APNM (certaines étant partagées entre des militaires de la marine et d’autres armées ou services).

Nous portions aussi quelques propositions très concrètes, nécessaires à nous faire connaître au travers du réseau intradef, et notamment :

  • la création d’une adresse fonctionnelle « APNM-Marine » sur la messagerie Intradef pour pouvoir être contactés ;
  • la création d’un onglet « APNM » sur le site Intramar dans l’onglet « concertation » ainsi que sur le « site RH » dans l’onglet « Dialogue », permettant de diriger la recherche vers une page spécifique que nous nous engageons à mettre régulièrement à jour.

Ces deux points ont reçu l’assentiment de principe du DPMM, et devraient être rapidement mis en place sous l’égide de la DRH/MD, qui assure le lien institutionnel avec les APNM.

Notre intervention a également été l’occasion d’ouvrir une réflexion sur la nécessité de communiquer officiellement dans toutes les écoles de formations, là encore en toute neutralité, sur l’existence et la place des APNM dans la concertation et le dialogue rénové dans les armées.

En conclusion, au moment de la prudente mais inéluctable création ex nihilo des APNM, les plus hautes autorités de la Marine, entendent bien garder le cap et confirment dans un intérêt partagé leur attachement à la réussite de la montée en puissance des APNM.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *