Habillement, des mesures annoncées par le ministre

marine-nationale

Il était question en 2010 d’externaliser la fonction habillement au sein des armées afin d’en réduire les coûts en confiant au secteur privé la réalisation, le stockage et la distribution des effets militaires, sans pour autant toucher aux effets “opérationnels”. Cette idée fût abandonnée en 2013 au profit d’une “régie rationalisée optimisée” (RRO).

Le député Gwendal Rouillard a évoqué des problèmes en matière d’habillement sur les bases navales de Brest, Toulon et Cherbourg lors de l’audition du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en commission élargie (défense, finance, affaires étrangères) dans le cadre de l’examen du projet de budget 2016,.« Certains marins font état de leurs préoccupations dans le domaine de l’habillement, avec des conditions d’approvisionnement qui sont manifestement loin d’être optimales », précise le député. « Ces difficultés ont-elles été signalées au service du commissariat des armées et quelles mesures ont été éventuellement prises pour y faire face? », a-t-il poursuivi.

Le ministre a affirmé être au courant de ces problèmes, qui affectent « en particulier » la Marine. « C’est une question récurrente mais qui n’est pas si secondaire car ça contribue au moral » des personnels, a dit M. Le Drian, qui même parlé de « crise dans l’habillement ».

Aussi, un « plan d’urgence » devrait lui être présenté le 17 novembre prochain pour que « s’arrêtent ces dysfonctionnements ». Mais sans attendre, le ministre a d’ores et déjà pris plusieurs mesures « à effet immédiat », dont le renforcement du personnel d’accueil dans les salons d’habillement afin d’étendre les horaires d’ouverture et la mise en place d’une permanence téléphonique pour « que les militaires sachent leurs droits et les aider en cas de non satisfaction immédiate ».

Enfin, M. Le Drian a demandé au Service du commissariat des armées de « mettre la dernière main à la modernisation de la fonction habillement ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *