Plan d’urgence proposé par le CFMM le 17 mars 2017

En clôture de sa 57e session, le Conseil de la Fonction Militaire Marine (CFMM) a créé la surprise en proposant « un moratoire sur les cessions des emprises, en particulier l’Îlot Saint Germain et le Val de Grâce, afin qu’elles soient réaménagées en hébergement ».

Cette demande a également été reprise par les membres du CSFM.

Se fondant sur l’inadéquation et le manque d’hébergement pour les militaires affectés à Paris, maintes fois soulignés par le CFMM ainsi que par le Conseil Supérieur de la Fonction Militaire (CSFM), les membres de ces instances proposent un véritable plan d’urgence pour répondre à ces impératifs de condition militaire.

Un projet avait déjà été sur le point d’aboutir en 2014 avec le concours de l’Établissement Public des Fonds de Prévoyance (EPFP) pour transformer le site de la Pépinière en un centre associatif et d’hébergement, intégrant également un cercle interarmées d’accueil des militaires et de leurs familles à Paris.

Suite à cette proposition des membres du CFMM, le site du Val de Grâce, remarquablement situé dans Paris, pourrait ainsi être étudié pour accueillir ce grand projet de condition militaire.

Pour APNM-Marine c’est un sujet d’actualité sur lequel elle avait déjà travaillé, elle a donc mis ses travaux d’étude à disposition du CFMM.

APNM-Marine s’engage à porter ce projet publiquement et recherchera activement tous les soutiens nécessaires à permettre qu’il prenne corps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *